Zoom sur… la bibliothèque du 1er

Zoom sur… la bibliothèque du 1er

Pour ce numéro, deux pistes de réflexion nous ont été proposées pour le choix d’ouvrages : le service public comme patrimoine de ceux qui n’en ont pas, et la mémoire comme patrimoine en regard du projet Migrations d’hier à aujourd’hui. Avec mon collègue Antonio, nous vous proposons deux livres disponibles en prêt. Pour le « service public », nous citons l’hôpital, bien qu’on pourrait aussi l’illustrer avec le transport ferroviaire, la justice, la police, la sécurité sociale ou l’éducation. Pour la « mémoire », je me souviens d’avoir accueilli l’exposition « Lyon capitale des outres-mers » réalisée à l’occasion de la sortie du livre, et invité les auteurs Pascal Blanchard, Léla Bencharif et Nicolas Bancel. Ce moment inoubliable est visible sur des photos en ligne sur le site de la bibliothèque municipale : numelyo.bm-lyon.fr, rubrique « Photographes en Rhône-Alpes. »

Urgences… si vous saviez : chroniques du Samu, de Patrick Pelloux, (Cherche midi, 2012).

Patrick Pelloux est médecin urgentiste. Ce livre raconte le quotidien d’un service d’urgences. La souffrance physique et la détresse morale des patients. Le dévouement des médecins et des infirmières. L’état lamentable des hôpitaux publics, abandonnés par les gouvernements successifs depuis des décennies. L’indécence des industries pharmaceutiques qui s’enrichissent aux dépens de la santé des malades et de la sécurité sociale. L’auteur défend le service public de la santé car c’est lui qui récupère les cabossés de la vie, les éclopés de la société, tous ceux que l’on a refusé ailleurs. Patrick Pelloux s’en fait le témoin dans ces chroniques pleines de colère, de sensibilité, et surtout d’humour, qui permet de garder l’espoir pour continuer à se battre.

 

Lyon capitale des outre-mers : immigration des Suds et culture coloniale en Rhône-Alpes et en Auvergne, sous la direction de Nicolas Bancel, Léla Bencharif, Pascal Blanchard, (La Découverte, 2007).

Ce livre relate l’histoire des différentes migrations qui se sont succédées de Lyon à Vichy, de Saint-Etienne à Grenoble, de Valence à Clermont-Ferrand, et jusqu’en Saône-et-Loire, à partir de la fin du XIXe siècle. D’abord européenne et frontalière, l’immigration vers notre région est très vite devenue internationale, et particulièrement en provenance des anciennes colonies. Elle a permis le brassage des cultures qui façonne nos villes aujourd’hui. Le livre est richement illustré de documents iconographiques et de récits.

 

Fatiha Toumi

Bibliothécaire du 1er

7, rue Saint-Polycarpe
Lyon 1er

www.bm-lyon.fr

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer