TANGO DE SOIE

TANGO DE SOIE

Deux questions à Hubert Voignier

Quelle est la vocation de l’association ?

Hubert Voignier — Des amateurs de tango argentin se sont d’abord regroupés pour organiser des milongas (bals consacrés à cette danse) puis l’association Tango de Soie est née en 1994. Au-delà de la danse et de la musique, sont aussi associées l’histoire, la littérature… Nous comptons 700 adhérents, auxquels nous proposons des cours pour tous les niveaux, des milongas, des stages… mais aussi des résidences d’artistes au sein de notre lieu.

Quel regard portez-vous sur la culture dans le 1er ?

H. V. — L’arrondissement est indéniablement riche dans ce domaine. Nous participons à Tout l’monde dehors avec des initiations gratuites en plein air dans le 1er et le 4e, nous avons investi des places du quartier, les bords de Saône, tissé des partenariats avec l’Opéra, la Condition des Soies ou encore la bibliothèque. Cela permet de s’ouvrir, de se faire connaître. Mais il y a sans doute encore des ponts à développer entre les différentes structures. Nous cherchons toujours à nouer des liens de proximité pour imaginer des événements hors les murs.

 

Hubert Voignier

Président de Tango de Soie

Tango de Soie

41, rue René Leynaud

Lyon 1er

04 78 39 24 93

www.tangodesoie.net

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer