Radio Canut

Radio Canut

En 1978, sur fond d’agitation politique et d’envie d’émancipation sociale, Radio Canut-Guignol, de son premier nom, émerge sur les ondes. La radio, emportée dans la vague d’une prise de conscience nationale sur le pouvoir des médias et un désir de revendications, défend sa vision d’un monde plus juste, plus libre et moins étatique. Clandestine et animée par l’envie de se soulever contre le pouvoir politique, la radio s’inscrit comme un outil indispensable de révolte et trouvera un soutien auprès de ses auditeurs lorsque le gouvernement essayera de mettre fin à la diffusion de ses émissions. En 1980, après des mois difficiles, Radio Canut sort de l’ombre et forme le collectif des Radios libres Lyonnaises qui rassemble aussi Radio Lézard et Radio Pipelette. L’arrivée de la gauche au pouvoir en 1981 met fin à l’embargo des ondes radio. Au sein du collectif Radio Léon, Radio Canut fera partie d’un nouveau combat pour la reconnaissance des radios associatives. Cependant, des divergences idéologiques au sein du collectif engendrent la séparation d’un groupe plus militant qui reprendra le nom de Radio Canut. Dans les années 80, Radio Canut trouve un équilibre après s’être battu pour la liberté d’expression et le droit de transmettre. Aujourd’hui encore, Radio Canut, l’enfant terrible, est nourri d’une volonté toujours plus grande de liberté et de combat contre l’individualisme social, soutient des causes qui lui sont chères et se fait le rempart contre l’oppression quelle qu’elle soit.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer