Jamais sans toit

Jamais sans toit

Un logement pour tous les enfants

Fédérant une vingtaine de parents, d’enseignants et de riverains sur le 1er arrondissement, Jamais sans Toit se mobilise pour trouver un logement aux familles en difficultés sociales ou sans-papiers, ne disposant pas d’accès à un hébergement. Avec l’aide de l’assistance sociale de l’école Robert Doisneau, où sont scolarisés ces enfants allophones, le collectif interpelle les autorités publiques pour faire bouger les choses et accélérer le traitement de ces situations. « On constitue des dossiers, on rencontre les responsables à la préfecture et on organise des mobilisations citoyennes », explique Virginie Roussel, membre de Jamais sans Toit. Des goûters ou des soupes solidaires sont régulièrement organisés à la sortie de l’école. L’argent récolté permet de payer des nuits à l’hôtel. « Les familles sont aussi accueillies chez les uns et les autres, ajoute-t-elle. Mais l’hébergement ne peut pas relever exclusivement de la générosité citoyenne ». Jamais sans Toit ne relâche pas ses efforts malgré le statu quo des pouvoirs publics année après année.

 

Virginie Roussel

Membre de Jamais sans Toit

ecolelogement69@luttes-unitaires-rhone.org

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer