Contribution d’Odile Belinga, Conseillère du 1er arrondissement

Contribution d’Odile Belinga, Conseillère du 1er arrondissement

L’arrondissement des plus, de Madame Frite et Monsieur Panda

Le 1er était pour moi, dans les années 80, l’arrondissement de mes années d’étudiante ; le cœur historique de Lyon, où je me rendais avant tout pour faire la fête, et pour découvrir les dernières créations des talentueux stylistes de la rue René Leynaud. Le même, version 2015, est la terre des plus : le plus petit de Lyon, le plus peuplé en densité; le plus mixé socialement, le plus « tribalisé », le plus gayfriendly, le plus créatif, le plus artistique, le plus « start-upiffié », le plus culturellement actif, le plus économiquement solidaire et durable, le plus coopératif, le plus rebelle, le plus politisé, le plus tolérant. Le seul territoire de Lyon où l’on rencontre en début d’après-midi, quelqu’un déguisé en frite ou en panda dans une indifférence bienveillante. Bref, le 1er est un quartier de vie et à vivre.

Odile Belinga
Groupe Socialistes et apparentés