BIG BEN

BIG BEN

Le premier, vivier du street art

« Je n’ai pas suivi de formation artistique, mais je suis un passionné d’art. À l’image de ma signature, idéogramme représentant la célèbre tour anglaise, je cherche à raconter des histoires sur les murs, à interpeller un maximum de personnes afin de sensibiliser aux émotions que l’art provoque. J’aimerais que ma peinture soit un premier pas vers un musée pour ceux qui n’y sont jamais allés. Le street art est à l’opposé de son voisin mercantile qu’est la publicité. Il est libre et gratuit, sauvage et sans concession.

Du fait de ses fréquentations et de son urbanisme, le 1er arrondissement est connu pour être le moteur du street art lyonnais. Un street artiste débute en général ici avant d’aller oeuvrer ailleurs. Il y a à Lyon un grand nombre de street artistes de qualité et pourtant les commandes de la ville sont toujours pour le même style, la peinture académique des trompe-l’oeil. Lyon a su faire évoluer son urbanisme en créant des quartiers comme La Confluence, pourquoi ne pas faire de même avec l’art urbain et ouvrir des murs à une peinture plus contemporaine ? Je serais un artiste comblé si un jour je parviens à vivre de mon art, mais ce n’est pas mon objectif, je préfère faire vivre mon art librement. »

 

Big Ben

bigbenstreetart.com

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer